Un épicier voit s'ouvrir un petit restaurant chinois juste à côté de son magasin

Un petit épicier de quartier voit s'ouvrir un petit restaurant chinois juste à côté de son magasin.
Un jour le petit chinois vient voir l'épicier.
- Bonjour Monsieur, je voudrais 5 boites de Whiskas.
- Non non, pas question, je te connais tu vas servir ça à tes clients.
- Non Monsieur, j'ai trois chats.
- Ok amènes moi tes chats et on verra.

Le petit chinois montre ses chats à l'épicier et repart avec ses boites de whiskas.
Quelques jours plus tard, le petit chinois revient.
- Bonjour Monsieur, je voudrais 3 boites de Canigou
- Hors de question, ce coup ci tu ne me feras pas le coup, tu vas servir ça à tes clients.
- Non Monsieur, j'ai trois Labrador.
- Amènes les et on verra.

Le petit chinois montre ses chiens et repart avec ses boites de Canigou.
Quelques jours plus tard, le petit chinois entre dans l'épicerie avec un paquet à la main.
Il le pose sur le comptoir, l'ouvre et laisse apparaître quelque chose qui pourrait faire vaguement penser à des boulettes de viande.
L'épicier se dit que finalement il est bien gentil ce petit chinois puisque il lui apporte une de ses spécialités pour lui faire goûter.
L'épicier trempe son doigt dans le contenu du paquet, goûte.
- Mais... c'est du caca !
- Oui, je voudrais trois rouleaux de Papier WC, s'il vous plaît.

Avez-vous déjà partagé cette blague ?

Blagues similaires

C'est le petit chaperon rouge qui va apporter une galette à sa grand-mère

C'est le petit chaperon rouge qui va apporter une galette à sa grand-mère

C'est le petit chaperon rouge qui va apporter une galette à sa grand-mère.
Tout d'un coup, il rencontre le loup derrière...

Un patient se rend chez son médecin

Un patient se rend chez son médecin

Un patient se rend chez son médecin:
- C'est une inflammation du testicule gauche. Ce n'est pas grave, je vous

Sur un chemin de campagne en automne...

Sur un chemin de campagne en automne...

Sur un chemin de campagne en automne, non loin d'un magnifique pommier, une petite crotte s'ennuyait.
Un coup de vent, et...

Laisser un commentaire